Loader

Direction les vacances

Nos offres pour St-Jean dAcre

Hôtels à St-Jean dAcre

St-Jean dAcre,Israël

  • La ville de...

    Doux mélange de culture orientale et occidentale, de moderne et d’ancien, de beauté et vestiges, de Juifs et Arabes, Saint Jean d’Acre ou Acco en hébreu est unique en son genre ! Véritable carrefour de religions et de croyances, bienvenue dans cette ville antique riche de murailles, citadelles, forteresses, églises, mosquées et synagogues, tous ces bâtiments

    sublimes ont valu à Saint Jean d'Acre d’être classée au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2001. Baladez-vous au gré du vent dans les ruelles de la ville, pour arriver au souk oriental animé, visiter un des musées, profiter des belles plages le long des remparts ou déguster un bon poisson au port de pêche. 
  • Histoire de...

    C’est vers la fin du XIX ème siècle avant notre ère qu’apparaît le nom de Akko pour la première fois sur des plaques d’argiles écrites par des rois égyptiens. Ce n’est qu’à l’époque des Grecs qu’Akko acquiert ses lettres de noblesse.
    Au fil des siècles, la ville tomba tour à tour entre les mains des romains, 

    des arabes puis des croisés où elle fut, plus tard, proclamé capitale du Royaume Croisé. En suivèrent, 100 ans de croissance et de prospérité. 

    En 1291 le sultan mamelouk Malek Al-Ashraf s'empart de la ville. Akko est dévastée et durant des siècles la cité antique est délaissée. Saint Jean d'Acre retrouve sa splendeur d'antan à la fin du XVIII ème siècle, grâce en grande partie à Ahmed el Djezzar.C'est à la même époque que Napoléon tente de conquérir la ville sans succès, en 1799.
    Les Turcs contrôlent la ville jusqu’à l’arrivée des Britanniques en 1917. Après 1948, une ville nouvelle essentiellement juive est construite à côté de la ville antique, laissée aux Arabes.
    Depuis Akko s’est imposée comme un site historique et touristique incontournable.
  • Guide de visite

    La citadelle, la ville souterraine des Croisés et les salles des Chevaliers.
    C’est ici que se trouvent les vestiges et trésors les plus importants de l’époque des Croisés. Les salles des Chevaliers utilisées comme quartiers généraux, furent abandonnées et enfouies sous les décombres à la prise d'Akko par les Mamelouks en 1291.
    Le jardin original de la forteresse des Hospitaliers a été découvert ces dernières années au cours de fouilles archéologiques. Il était enfoui à une profondeur de 12 mètres en-dessous du jardin de la prison d’Acre.

    • Le "Musée de l’héroïsme" est dédié à la résistance juive durant le mandat britannique, la citadelle servit de prison pendant un temps et l’on peut y voir des monuments à la mémoire des résistants juifs comme Jabotinsky qui furent exécutés ici.

    Le "Musée de l’héroïsme" est dédié à la résistance juive durant le mandat britannique, la citadelle servit de prison pendant un temps et l’on peut y voir des monuments à la mémoire des résistants juifs comme Jabotinsky qui furent exécutés ici.

    La mosquée El-Djezzar
    aux mosaïques et vitraux colorés au style typiquement ottoman, construite sur les ruines d’une cathédrale. Considérée comme l’une des plus belles d’Israël, elle cache d’énormes puits d’eau datant de la période croisée. N’oubliez pas de visiter son jardin.


    Les murailles majestueuses d’Akko
    permettent d’admirer la ville et ses environs du haut de la tour de la forteresse.

    Le port de pêche, vieux de 3500 ans et toujours en activité, dans le golfe d’Akko et la promenade de la muraille sud vaut le détour. Faites le tour de ces murailles par la mer, en barque, à partir du port. Les amateurs de spectacles sous-marins trouveront leur bonheur au centre de plongée.

    Poursuivez votre ballade dans les ruelles du souk de la vieille ville : arômes, épices, fruits, légumes, fruits, pâtisseries à profusion mais aussi artisanat, meubles et vêtements.
    Ne manquez pas le hammam turc El Pacha, construit à la fin du XVIIIe siècle, transformé aujourd’hui en musée municipal.

    Akko compte d’ailleurs plusieurs musées dont le nouveau musée Avshalom Hoshki dédié à l’art israélien.

    A la sortie nord de la ville d’Akko, ne manquez pas le Manoir de Bahja et les jardins Bahaïs, qui forment le lieu le plus saint du bahaïsme, car c’est là que vécut Baha’ullah, le fondateur de la religion Bahaïe, jusqu’à sa mort. Vous y trouverez un musée et la sépulture dans de jolis jardins.

  • Dans la région

    Sur la route de Nahariya, vous verrez un long aqueduc turc de style romain bâti par El Djezzar à la fin du XVIIIe siècle, aqueduc qui acheminait l’eau de Galilée vers la ville de Saint Jean d'Acre.
    Au nord de cet aqueduc, entre Saint Jean d'Acre et Nahariya, le Kibboutz Lohamei Hagheta’ot (« les combattants du ghetto ») fondé en 1949 par d’anciens résistants venus d’Allemagne, Pologne et Lituanie.
    Le kibboutz abrite le musée Beit Lohamei Hagheta’ot consacré aux révoltes des ghettos, à la résistance et aux combattants juifs des armées alliées pendant la Shoah.
    A visiter aussi, l’émouvant musée Yad Hayeled, consacré aux enfants de la Shoah.

  • Restaurants

    Les amateurs de Houmous se régaleront chez Hummus Said. Ce restaurant propose le meilleur houmous d'Acco. Il est niché dans les profondeurs du souk de la vieille ville. Un conseil: utiliser le bouche à oreille pour vous rendre dans ce restaurant., tout le monde connaît.

    Uri Buri
    est un des meilleurs restaurants et une institution culinaire à Saint Jean d'Acre, bien connue des israéliens.
    L’invité d’honneur est sans conteste le poisson, la cuisine y est inventive, les sauces vous feront saliver et les menus à déguster au Lighthouse Square.

    Retiré sur les remparts de la ville, avec une magnifique vue sur la mer jusqu’à Haïfa, le restaurant haut de gamme Donianvous impressionnera par sa sélection de fruits de mer et ses poissons grillés.

    Les carnivores trouveront également leur bonheur grâce aux steaks et grillades. Dans le port Pisan.
    Depuis soixante ans, le restaurant familial Abu Christo fait le bonheur de ses convives avec ses excellents mezzés et brochettes de viande et poissons. En été, profitez de la belle terrasse avec vue sur la mer au Sea Promenade.
    Pour boire un café turc, fumer le narguilé et jouer au backgammon, rendez-vous chez Leale al Sultan situe a Khan as-Shawarda.
  • Bons plans

    Lorsque vous flânerez dans le souk, allez faire un petit tour à la boutique Kurdi and Berit, qui vend ses herbes et épices, reconnues dans le monde entier.

    A l’office du tourisme, près du Jardin Enchanté, vous pourrez acheter des billets permettant la visite combinée de plusieurs endroits dans et aux alentours d'Acco, comme Rosh Hanikra ou le musée des Combattants du ghetto.

    Allez visiter le bel hôtel Efendi caché dans les ruelles pittoresques et étroites d'Acco, donnant sur les remparts et la mer. L’architecture unique de ces deux maisons anciennes très bien rénovées et transformées en boutique hôtel, mérite vraiment le coup d’œil.

Voulez vous être le premier à connaître nos promotions?
Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir nos offres directement par e-mail.
     
Envoyez